Le Fameux Chevaux de Skyros

Si vous avez le plaisir de vous promener un jour sur l’île de Skyros, dans les Sporades, vous rencontrerez certainement ce drôle de petit quadrupède: le poney de Skyros. Longtemps isolé des autres races d’équidés, ses origines sont incontestablement anciennes et remontent probablement à l’Antiquité Grecque. Partons à la découverte de cette espèce endogène attachante et… protégée!

Le nom scientifique de cette race d’équidés est Equus Cabalus Skyriano. Il se rapproche des poneys Européens que nous connaissons tous mais ses spécificités morphologiques le rapprochent plus du cheval miniature que du poney et en font une race à part.

Le poney de Skyros mesure entre 90 et 110cm, son corps est légèrement voûté et son ossature fine. Sa tête, proéminente, est animée par de grands yeux expressifs. Sa robe est généralement de roux a marron foncé (bai, alezan) et parfois, mais plus rarement, grise ou blanche (gris, isabelle).

Pendant les mois d’hiver, ces petits chevaux vivent en troupeau dans les montagnes de l’île mais à la fin du printemps ils rejoignent la plaine où ils trouvent ombre et eau pendant les mois chauds d’été. Il y a quelques dizaines d’année, ils étaient encore utilisés par les agriculteurs pendant les mois d’été pour labourer les champs de la plaine. C’était aussi l’occasion d’organiser des courses hippiques. Aujourd’hui la race est protégée car menacée d’extinction à cause de la mécanisation de l’agriculture et d’un élevage intensif de moutons et de chèvres qui ont détruit leurs sources de nourriture.

Une zone protégée de 35000 hectares a été créée sur l’île. On y recense seulement 200 poneys. L’Union européenne a entériné la protection des poneys de Skyros par une loi visant à la protection des espèces rares. On ne dénombre environ qu’une centaine d’autres poneys de cette race à travers le monde, principalement en Ecosse.

On a retrouvé des preuves de l’existence et de l’utilisation des poneys de Skyros depuis l’Antiquité. Dans une tombe de l’époque Mycénienne furent exhumés deux squelettes de poneys de Skyros. Certains pensent par ailleurs que certains des équidés représentés sur les frises du Parthénon sont des poneys de Skyros, très clairement identifiables par leur morphologie et leur taille particulières.

A Skyros, des passionnés se battent pour la survie de l’espèce. Avant la crise économique, le Gouvernement avait lancé un programme de protection avec des financements pour permettre de nourrir les animaux, leur habitat naturel ne permettant plus de répondre à leur besoin. Ce programme a malheureusement dû s’arrêter.

Source : https://www.la-grece-autrement.fr/poney-cheval-skyros/

Je voudrais faire une réservation
du au pour et